Les quatre clés de la liberté

 

« La liberté extérieure est la maîtrise de notre existence, et la liberté intérieure la maîtrise de notre esprit. »

Mathieu Ricard

Toujours penser la liberté en stéréo : liberté et responsabilité. Dès qu’on isole la liberté de la responsabilité, on est sur la pente très glissante de l’égoïsme.

Ne pas oublier la morale. La liberté a besoin de deux régulations : une intérieure (la responsabilité individuelle) et une extérieure (les règles et les lois). Mais une fois, ces lois établies, on revient à la personne, car la question n’est pas juste « ce qui est légal2, mais ce qui est “moral”. Même si la loi me permet certaines choses, il n’est pas toujours souhaitable que je les fasse.

Passer ma liberté au filtre des deux tamis : la liberté que je revendique est-elle destinée à atteindre mon plaisir personnel, ou offre-t-elle quelque chose de l’ordre du bien commun? Si cette liberté que je revendique, bien que liée au bien commun pose problème aux autres, ai-je alors d’autres façons d’y accéder?

Conjuguer la liberté au pluriel. Elle est un bien commun, et à chaque fois que je réclame quelque chose ayant trait à ma liberté, je suis dans l’erreur la plus profonde, je dois penser à notre liberté.

Extrait de “Trois amis en quête de sagesse”, Christophe André, Alexandre Jollien, Mathieu Ricard

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s