les 5 compétences de l’intelligence émotionnelle

Lorsque l’édition originale de l’intelligence émotionnelle, de Daniel Goleman, est parue en 1995, il a comblé un important manque de connaissance en psychologie. Ce concept est bien connu à présent et il est appliqué dans de nombreux domaines, dont l’enseignement, la gestion, la formation, la médecine et la psychothérapie.

L’intelligence émotionnelle se compose de cinq types de compétences : trois compétences personnelles qui déterminent votre manière d’agir et deux compétences sociales qui déterminent votre manière de vous comporter en société.

Connaissance de soi et conscience de soi constituent comment pourrait-il en être autrement? — la première compétence, qui consiste à percevoir vos sentiments et vos émotions et à être conscient de chaque instant.

Ce dernier point est très important, car il s’agit d’observer in situ ce qui se passe à l’intérieur de vous. Avec cette compétence, vous pourrez en quelque sorte regarder à l’intérieur de vous-même et voir ou sentir immédiatement les effets qu’une chose produit sur vous. Vous serez alors en mesure de faire des liens entre ce que vous ressentez, pensez, dites et faites, et de faire appel en outre appel à votre intuition.

L’autorégulation émotionnelle constitue la deuxième compétence, qui consiste à savoir gérer vos états d’âme et vos impulsions, maîtriser vos émotions et résister au stress.

L’automotivation constitue la troisième compétence, qui consiste à faire ce que vous avez planifié. Cette qualité est déterminante pour toutes vos aptitudes, de même qu’elle constitue votre plus grande source de motivation en vous encourageant à atteindre l’état de flow.

Viennent ensuite les compétences sociales, dont la première est l’empathie, qui consiste à être ouvert aux autres et à ressentir ce qu’ils éprouvent. Il existe manifestement un lien entre l’empathie et la conscience de soi, car plus vous serez conscient de vos propres sentiments, mieux vous serez en mesure de comprendre les sentiments et les besoins des autres. Commencez donc par faire preuve d’empathie envers vous-même!

La deuxième compétence sociale et la cinquième du groupe est la régulation des émotions des autres. Cette dernière implique de provoquer les réactions souhaitées en incitant les gens à agir, et notamment de les inspirer, les diriger, les mettre à l’aise, les influencer les convaincre et les interconnecter.

Enfin on constate que les gens équilibrés sur le plan émotionnel jouissent dans tous les domaines d’un énorme avantage sur les autres. Non seulement ils ont plus satisfait de leurs relations, mais ils réussissent, mieux sur la plan professionnel. Ils ont moins de conflits intérieurs et peuvent donc mieux se concentrer et mettre davantage l’accent sur leurs objectifs.

Extrait du Livre « Le Flow » de Marlies Terstegge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s