Je voudrais démarrer ma pratique d’affaires mais…

Je me permets de reprendre cet excellent article de Geneviève Desautels, une femme d’affaires éclairée qui avec justesse et finesse touche du doigt la principale problématique de l’entrepreneuriat au Québec. En fait, elle sait dire avec aplomb que ce sont principalement nos propres peurs qui nous empêche de passer de » l’intention à l’action  » dans notre projet entrepreneurial.

Prenez le temps de lire et surtout de soupeser la pertinence de son propos plus qu’éclairant! 

 

Je ne compte plus le nombre de fois où des professionnels, des gestionnaires et des amis m’ont dit : « j’aimerais donc cela partir à mon compte mais… je tiens à conserver ma sécurité financière, c’est moi qui a le gros salaire dans la famille, je tiens à ma qualité de vie, j’ai mon fond de pension, j’ai de jeunes enfants…

 

En parallèle de ce discours, je constate plusieurs initiatives à grand déploiement pour stimuler l’entrepreneuriat au Québec. En octobre dernier, La Banque Nationale, Desjardins et la Caisse de dépôt et de placements du Québec se sont alliés pour l’entrepreneuriat.

 

Il y a plusieurs programmes qui existent pour soutenir le développement de l’entreprenariat dans différents secteurs comme dans celui du tourisme par exemple où les aspirants entrepreneurs ont droit à des formations et des heures de coaching et de mentorat. Certains réseaux d’affaires affiliés aux villes et aux arrondissements comme par exemple à Verdun dans l’ouest de Montréal, proposent aux nouveaux entrepreneurs les services de mentorat  et offrent aux entrepreneurs l’opportunité de présenter leurs produits et services sur des tribunes d’affaires  qui  permettent aux entrepreneurs de développer plus rapidement leur crédibilité et leur clientèle au niveau local.

Quel est le réel obstacle à l’entreprenariat ?

Selon moi, c’est la peur…. La peur que le projet d’affaires ne fonctionne pas, la peur de ne pas être en mesure de générer suffisamment de revenu, la peur de ce que les autres vont dire, la peur que les autres vont générer en nous pour nous faire douter, la peur que notre ego soit mis à l’épreuve pas la quantité de « non » et d’échecs potentiels qui sont en fait des leçons liées à l’apprentissage du métier d’entrepreneur comme nous apprenons lorsque nous débutons une nouvelle carrière ou suite à une promotion.

De plus, il ne faut pas faire fi de comment nous avons appris à être et agir dans le monde. Pour certains, la vie est un combat où les ressources sont limitées et où le temps est une denrée rare qu’il faut utiliser avec soin pour nous permettre d’assurer notre confort et notre sécurité tout au long de notre vie.  Pour d’autres, la vie nous offre un éventail de possibilités et chaque expérience nous permet d’enrichir notre bagage de leçons apprises et de souvenirs. Pour ces personnes, il y aura toujours une route alternative si le premier itinéraire ne fonctionne pas.

Heureusement, il existe au Québec et ailleurs dans le monde, plusieurs ressources pour permettre à tous ceux qui le désirent d’accéder à l’entrepreneuriat en respectant leur rythme et qui ils sont.

On a beaucoup entendu parler de l’École d’entrepreneurship de Beauce http://www.eebeauce.com qui travaille avec les entrepreneurs qui ont déjà démarré depuis un certain temps leurs projet d’affaires mais il y a plusieurs programmes et institut d’entreprenariat dans les écoles de gestion comme à HEC-Montréal. https://iebn.hec.ca

Encore plus récemment, L’École d’Entreprenariat de Québec affiliée au Cegep Garneau  se donne comme mission d’accompagner ceux et celles qui veulent passer de salarié à travailleur autonome ou entrepreneur en maximisant leurs conditions de succès grâce à un accompagnement tant sur les compétences d’affaires que sur les compétences d’entrepreneur. Comme le mentionnait la directrice de l’École madame Denise Trudeau en entrevue récemment, L’École d’Entreprenariat a aussi comme objectif de prêcher par l’exemple en déployant  son modèle d’affaire à travers le réseau des CEGEP pour permettre aux futurs entrepreneurs de tout le Québec de bénéficier de cet accompagnement « sur mesure » durant 16 semaines.

L’émission Dans l’œil du Dragon réussit aussi depuis quelques années à mettre en scène les histoires d’entrepreneurs actuels et de la relève. Cela stimule la conversation autour de l’entreprenariat et dans certains cas au point où il se crée des projets d’affaires dans la tête de ceux qui rêve à l’entreprenariat.

Et c’est sans compter le nombre d’entrepreneurs à succès qui ont la cote actuellement comme Nicolas Dauvernois qui se sont donnés comme mission de stimuler le goût de passer à l’action en matière d’entrepreneuriat.

Personnellement, lorsque j’ai quitté mon emploi permanent à plein temps dans une société publique en 2010, j’avais un plan B et un plan C pour pallier à la fameuse question : Quel est le pire qui peut arriver ? Une fois que j’ai sécurisé la réponse à cette question que je me faisais poser 100 fois par jour, j’ai choisi de mettre mes énergies sur mon plan A et cinq ans plus tard, je suis toujours là pour en parler en disant que pour moi, en choisissant de partir à mon compte, j’ai pris ma retraite il y a cinq ans car bien que j’investis beaucoup d’heures dans ma vie professionnelle, je n’ai vraiment pas l’impression de travailler.

Comme dans la chanson de Plamondon et Michel Berger : « Le Blues du Business man », être entrepreneur pour moi, c’est une façon d’inventer ma vie, c’est une façon de pouvoir dire pourquoi j’existe.

 

Extrait du journal les Affaires du 28 novembre 2015, publié par Geneviève Desaultels. Coach

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s