Les attitudes du gestionnaire coach

  • ll commence par définir une vision de ce qu’il souhaite réaliser.
  • Il la partage avec ses collaborateurs. Ce faisant, il fixe des objectifs pour réaliser sa vision. Fixer un objectif, c’est s’orienter vers l’avenir, c’est devenir. Cela propulse plutôt que corrige. Cela favorise la créativité.
  • Il prône l’avancement par petits pas afin d’obtenir un succès à coup sûr et d’en tirer profit.
  • Il a confiance, il encourage ses collaborateurs à se dépasser, il leur permet de décrire avec précision comment ils ont fait pour réaliser leurs succès.
  • Il leur reconnaît des forces et des qualités ou il les fait émerger.
  • Il les incite à trouver des stratégies pour réaliser les objectifs.
  • Il les accompagne, les encourage et note les progrès vers l’atteinte des objectifs.
  • Les difficultés sont des obstacles à franchir. Les ressources et les forces sont mises à profit pour les franchir. On se penche sur les exceptions, les moments où cela a fonctionné.
  • Les encouragements et les compliments font dès lors partie intégrante de cette approche. Mais la véritable autonomisation provient de l’apprentissage, du progrès exercé, des objectifs atteints, et pas seulement de l’encouragement.
  • Le gestionnaire souligne les bénéfices que l’équipe et l’organisation en ont retirés.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s