Pour une relation de coaching Transformatrice

ACCOACH

« La pleine conscience renforce la capacité des coachs à être pleinement présent à leurs coachés, à leur donner le sentiment d’être pleinement entendus et pleinement vus dans le cadre d’une relation où leur expérience unique est acceptée sans jugement. Quand le client se « sent senti » par le coach, la relation de coaching peut devenir réellement transformatrice »

Michael Chakalson, Méditer au travail, pour concilier sérénité et efficacité.

Les trois conditions fondamentales du changement dans le cadre d’un coaching ont été décrites par Carl Rogers dans les années 1950. La première pourrait être qualifiée d’authenticité, de réalité ou de congruence.Plus le coach reste lui-même dans la relation, sans se dissimuler derrière un masque ou une façade, plus le coaché peut changer de façon constructive. Pour y parvenir le coach doit être ouvert aux émotions et aux attitudes qu’il expérimente à tout moment et à les accepter. L’entraînement à la pleine conscience renforce…

Voir l’article original 274 autres mots

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s