Le codéveloppement, un outil puissant de gestion

 

Qu’est-ce que le codéveloppement professionnel?

Le codéveloppement professionnel est un processus permettant à un groupe de pairs, sans hiérarchie, d’analyser ensemble des problématiques, des problèmes ou des projets à l’aide d’une méthode structurée de résolution de problème. D’abord créé dans le contexte de la gestion, le codéveloppement est maintenant répandu dans d’autres domaines d’activité.

Quels sont les objectifs du codéveloppement professionnel?

  •  Se développer professionnellement en échangeant avec des collègues du même métier ou de la même profession.
  •   Favoriser l’entraide professionnelle et le transfert d’expertise.
  •  Développer une meilleure connaissance de ses forces et de ses limites.
  •   Prendre du recul pour dégager les apprentissages à faire des situations rencontrées.
  •   Avoir du plaisir!

Conditions nécessaires pour la pratique du codéveloppement

  •   Les participants doivent entretenir des relations empreintes de respect et de maturité.
  •   Chaque participant doit être motivé à s’améliorer.
  •   Chaque participant doit être ouvert à partager sa pratique et recevoir les réactions des autres.

Conditions favorables au succès d’une activité de codéveloppement

  •   L’homogénéité professionnelle
  •   le nombre restreint de participants
  •   La régularité des rencontres

Principes de base du codéveloppement professionnel

  •    La pratique a des savoirs que la science ne produit pas.
  •   Apprendre une pratique professionnelle c’est apprendre à agir.
  •   L’échange permet des apprentissages impossibles autrement.
  •   Le praticien en action est une personne unique dans une situation unique.
  •   Le travail sur l’identité professionnelle est au cœur du codéveloppement.
  •   La subjectivité du professionnel est aussi importante que l’objectivité de la situation.

Des obligations sont liées à ces principes…

Obligations liées au codéveloppement professionnel

  •   Faire sa place à l’incompétence!
  •   Se montrer tel qu’on est.
  •   Accepter que connaître ses compétences, c’est connaître ses incompétences.
  •   Accepter l’idée qu’il est impossible d’apprendre des supermans.

Ces obligations font en sorte que nous ne devrions pas entendre de phrases comme les suivantes:

Phrases interdites dans une activité de codéveloppement

  •   « Tu as tort… »
  •   « Pour moi, ce n’est pas un problème… »
  •   « Moi, dans mon collège… »

Évidemment, les termes « phrases interdites » peuvent paraître extrêmes, mais il s’agit simplement de reconnaître que lorsqu’un collègue parle ou expose un problème, l’attention de tous doit restés centrée sur lui et qu’on doit éviter de créer diversion en décrivant une situation ou un contexte qui ne s’appliquent sans doute pas à lui.

La démarche

1ière étape: Exposé du problème ou du projet

  • La personne qui a accepté de soumettre son problème l’expose le plus clairement possible; elle s’est évidemment préparée à l’avance en structurant ses idées pour les communiquer plus facilement au groupe. Les autres l’écoutent avec attention et sympathie.

2ième étape: Clarification – QUESTIONS

  • Cette étape permet aux membres du groupe de bien saisir l’ensemble du problème et du contexte dans lequel il est vécu. Les questions doivent porter sur des faits et non sur des perceptions. À cette étape, aucune suggestion n’est faite, ni aucune interprétation des causes du problème.

3ième étape: Contrat de consultation

  • La personne qui a exposé le problème indique ses attentes aux membres du groupe. Tous s’engagent à s’en tenir à cette demande, quitte à la modifier si la personne concernée estime que c’est pertinent.

4ième étape: Réactions, suggestions pratiques

  • À cette étape, les membres du groupe expriment leurs idées, impressions, émotions liées à la situation présentée. Ils proposent des façons de voir la situation autrement, font des suggestions pratiques. La personne qui a présenté sa situation écoute et prend des notes.

5ième étape: Synthèse et plan d’actions

  • La personne qui a exposé sa situation fait une synthèse de ce qu’elle a reçu du groupe. Elle indique de quelle manière elle compte s’y prendre pour donner suite à ce qu’on lui a suggéré. Les autres membres ne posent aucun jugement sur les choix qu’elle fait.

6ième étape: Évaluation par chacun

  • C’est à cette étape que l’idée de codéveloppement prend tout son sens car chacun y fait un bilan de ce que la discussion lui a apporté.

Bon Codéveloppement!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s